Communiqué de presse

WP-1501015

Ce communiqué est intéressant ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin envoyer un communiquéemail

La maison en bois massif a le vent en poupe !


La construction de maisons en bois massif est une technique de construction ancestrale. Connue depuis les premiers chalets en rondins de bois, le bois massif a toujours eu de larges avantages. Composé uniquement d'éléments en bois naturel pleins, le bois massif est écologique, durable, mais surtout composé pour les parties structurelles, comme pour les parties de remplissage, par un matériaux naturellement isolant. De ce fait, la construction en bois massif ne connaît pas les ponts thermiques. Il est donc très facile d'atteindre les standards passifs et zéro énergie. De plus, cette technique répond déjà à toutes les futures normes les plus sévères en matière d'émission de CO2.

Néanmoins, malgré ses nombreux avantages, le bois massif a eu tendance à perdre des parts de marché au cours du siècle passé. La seule technique de bois massif connue était en effet celle dite du " bois empilé ". Soit, des éléments (ronds ou rectangulaires) empilés les uns sur les autres. La forme la plus connue étant celle du chalet. Or, cette technique n'a pu évoluer pour répondre aux demandes de la fin du 20e siècle. Dont surtout, l'étanchéité à l'air, l'augmentation du nombre d'étages, des conceptions architecturales toujours plus complexes...

Depuis la fin du siècle passé, la construction en bois massif revient en force grâce à une innovation permettant de répondre à toutes les demandes actuelles et même futures. Le CLT, pour Cross Laminated Timber (en français: bois lamellé contrecroisée), est une technique de construction de bois massifs composée de panneaux de bois assemblés en couches croisées. Outre les avantages généraux du bois massif décrits ci-dessus, le CLT offre l'avantage d'être parfaitement étanche à l'air et de permettre la construction de maisons, villas, bureaux ou immeubles multi-résidentiels sur de nombreux étages. Par ailleurs, les propriétés mécaniques exceptionnelles du Cross Laminated Timber lui permettent de répondre aux cahiers des charges les plus sévères des Architectes.

Si le bois massif CLT est apparu initialement en Autriche (sous le nom de KLH pour Kreuzlagenholz, ou encore Brettsperrholz), il s'est rapidement étendu dans le monde. Très demandé pour ses capacités anti-sismiques, il rencontre notamment un succès fulgurant dans les zones les plus exposées de la planète (japon, Aquila en Italie, etc..).

L'arrivée du CLT en Belgique a été plus lente que dans d'autres pays en raison d'un certain conservatisme pour la technique dite traditionnelle du bloc maçonné. Cependant, depuis l'apparition des dernières normes énergétiques (PEB, maison passive, zéro énergie, NZE) et en préparation de l'arrivée des normes C02 et anti-sismiques, le CLT est en train de relancer la filière du bois massif en Belgique. En outre, la sensibilité des candidats bâtisseurs aux techniques de construction saines et propres n'a cessé de croitre depuis le début des années 2000.

Chaque année, le bois massif CLT prend non seulement des parts de marché à la construction dite " traditionnelle ", mais également aux autres techniques de construction bois. Alors qu'elles s'annonçaient très prometteuses, les techniques d'ossature bois (échelles de bois) ou de poteau-poutre ont rapidement démontré leurs limites. Au vu de la croissance du CLT, il est fort probable que cette technique supplantera rapidement toutes les autres techniques de construction bois. 2015 devrait rapidement confirmer cette tendance...




www.maisonboismassif.be
www.cross-laminated-timber.be

Responsable: Mlle Julien Raway

Couthuin B-4218