Conditions générales d'envoi de communiqués de presse.



Il n'est pas nécessaire d'avoir un site Internet pour profiter de WalloniePresse. Le service est ouvert aussi bien aux associations qu'aux entreprises. WalloniePresse refusera tout communiqué dont le contenu serait contraire aux lois belges et aux bonnes moeurs, qui présenterait un caractère raciste, qui serait relatif à un site de charme, ou qui ferait l'apologie de thèses négationnistes ou interdites. Il en sera de même pour ceux qui nuiraient à l'image de marque de ce service.

Les informations sont diffusées telles qu'elles ont été encodées par le client. WalloniePresse ne vérifie pas l'exactitude de ces informations. Seule la mise en page peut être modifiée par nos soins à des fins pratiques. Nous nous réservons cependant le droit de corriger les fautes de frappe. Les documents contenant trop de fautes d'orthographe ou peu clairs seront renvoyés à l'expéditeur pour révision.

WalloniePresse ne pourra être tenue pour responsable du contenu des communiqués de presse publiés. Les auteurs des communiqués de presse sont donc seuls responsables de leurs communiqués respectifs. Tout communiqué déposé en ligne est considéré comme validé par son auteur. Toute réclamation concernant le contenu des communiqués de presse devra être adressée à la source de l'information.

WalloniePresse ne peut être tenue pour responsable des emails non reçus ou reçus hors délai, ainsi que de toute défaillance technique indépendante de sa volonté. La seule responsabilité de WalloniePresse suite à une erreur ou omission portée à son attention dans les 8 jours de la transmission du communiqué consiste à corriger cette situation au mieux de ses possibilités (via la diffusion d'un communiqué rectificatif).

En cas de litige, seuls les tribunaux de Liège sont compétants.

La relecture se fait au mieux par nos soins. Les corrections effectuées ne peuvent être sujet à contestations. Il n'y pas d'envoi au client d'une épreuve avant l'envoi aux journalistes et correspondants sauf demande spécifique via la case prévue du formulaire.

En cas de demande d'un "bon à tirer", s'il n'est pas répondu dans les 3 jours (ou dans le délai demandé pour l'envoi) à notre email de présentation pour acceptation de celui-ci , le communiqué de presse sera publié tel quel. Une demande de "bon à tirer" peut allonger le délai d'envoi du communiqué. En cas d'urgence, ce retard ne pourra doner lieu à aucune indeminité.

Une facture est délivrée simplement en cochant la case ad hoc dans le formulaire.
Une demande de facture faite en dehors du formulaire de soumission du communiqué entrainera des frais et ne pourra être acceptée que sous condition de faisabilité comptable.